Cherchez la magie derrière la realité matérielle

 

        Je vous salue, mes chers amis, je suis le Guide, bienvenue dans cet espace. Vous aimez vous trouver dans cet espace, car il y règne la plénitude de la pointe de la flèche, la flèche de tous les possibles. 

 

     Vous avez la curiosité du voyageur intrépide, de l'explorateur qui veut se mouvoir et découvrir, tel un anthropologue qui veut découvrir les mœurs et coutumes d'autres formes d'existence. Car vous n'êtes pas liés au fait d'être humain véritablement. Cette curiosité, elle vous caractérise car, tous autant que vous êtes, vous aimez vous trouver dans cet espace et vous aimez être surpris par ce qui va encore jaillir de ce canal, de nouvelles façons de voir, de nouvelles perspectives sur la vie, de nouvelles potentialités. 

 

       Mais pour le moment, vous êtes encore des observateurs à distance. Vous êtes là, devant votre poste de télé et vous voyez tout ce qui est possible, vous voyez des gens se lancer dans des aventures, il y a des émissions de téléréalité et vous voyez, et vous vous mettez dans la peau des participants à ces émissions et vous imaginez que cela pourrait être intéressant, ou dangereux, ou que vous auriez de la résistance, que vous ressentiriez du dégout, etc… C'est un peu le problème du monde derrière les écrans. Vous avez un accès immédiat à toutes sortes d’expériences de vie par l'intermédiaire d'un écran, l'écran d'une télévision, l’écran de cinéma, mais aussi les petits écrans. Et même si cela vous donne la possibilité d'ouvrir votre regard et peut vous donner envie d'expérimenter autre chose que ce qui vous est familier, il y a aussi le danger de se contenter du fait de voir que cela existe. 

 

       Même votre participation à nos rencontres régulières relèvent un peu de cet exemple, car vous venez ici dans cet espace où tout est plein, puis ensuite vous repartez chez vous et tout est moins plein. Ou plutôt vous comparez la vibration qui vous a été accessible pendant que vous étiez ici à celle qui existe dans votre vie et constatez qu’elle n'est pas comme celle que vous avez connue. Et donc vous ressentez une émotion de déception, de désillusion plutôt que l’envie d’accepter l’invitation qui vous est tendue.

        

       Aujourd’hui, je viens vous inviter à franchir ce seuil, à voir qu'il y a là un portail très large qui vous invite, que vous n'avez qu'à faire un petit pas pour amener vers votre vie extérieure la magie que vous expérimentez ici. Cela n'est pas difficile, il y a juste à se poser cette question : qu'est ce qui pourrait être un peu mieux que ce que je suis en train de vivre ici plutôt que de croiser les bras et de bouder comme un enfant parce que ce n'est pas mieux justement ?

       

       Dans un premier temps, je vous invite à observer ces émotions-là, ces émotions de déception et de désillusion parce que les choses ne sont pas aussi brillantes que les  énergies qui se sont manifestées à vous dans cet espace. Vous n'êtes donc pas les émissaires, les témoins de l'existence de cet espace.

          

       Le feu est allumé dans cet espace et la curiosité de cet autre état de vie vous est acquise, car vous êtes curieux. Ce qui manque, c'est le fait d'amener ce feu à l'extérieur, c'est comme si, en quittant ici, vous éteigniez ce feu. Vous y croyez à peine, vous en avez un vague souvenir alors qu'il suffirait de se dire dans l’une ou l’autre situation de vie: « Quelle serait la magie ? Que pourrait faire la magie ? Par quel regard puis-je voir cette situation avec l’attente que la magie se produise ? Alors le mot « magie » est évidemment mal choisi, car ce n'est pas magique du tout, c'est simplement la réalité véritable. 

 

       Et si tout pouvait se passer selon la réalité véritable ? Et la réalité véritable, c'est celle où tout peut se transmuter d'un instant à l'autre, tout peut se transformer. Le vecteur de cette transformation est toujours la vérité, la perception de votre état actuel, l'observation de votre état émotionnel. 

 

       N'oubliez pas que le diamètre de votre lentille de perception est limité, que devant cette lentille, il ne peut y avoir qu'une seule chose à la fois. Sauf quand vous décidez que vous voulez y voir plusieurs choses, et cela ne se passe forcément qu’en prenant du recul.  Voilà ce qui est totalement à votre portée, vous pouvez formuler, à partir d'une situation négative ou banale, dénuée d'intensité: « quelle est la partie cachée ? Où se trouverait l'intensité du divin dans cette circonstance-là ? Comment pourrait-on compléter cette situation qui en apparence est banale ? Car vous savez que l'intensité est toujours cachée, l'intense lumière du divin est toujours cachée derrière le tissage épais de la réalité matérielle. Vous pouvez gratter cette réalité matérielle.

     

       C'est en observant votre état momentané que vous pouvez donner une estimation, une cote « intensité divine » sur une échelle de 0 à 10. Posez-vous la question plusieurs fois, chaque jour. L’intensité divine de cette situation, l’intensité divine de cet échange, l’intensité divine de cet endroit. 

       

       Voilà pourquoi, mes chers amis, vous devez voyager, vous devez vous ouvrir à d'autres espaces, à d'autres peuples, à d'autres états de vie pour ne pas oublier que l'émerveillement existe, que la magie existe, car c'est vous la merveille en fait, sauf que vous avez accepté de vous coucher en dessous d'une couverture de tissage épais et rugueux, le tissage épais et rugueux de la dimension matérielle. Vous avez gardé votre fraicheur, vous avez gardé votre peau sensible et douce en-dessous de cette couche. Ne vous contentez jamais de ce tissu rugueux et opaque. Soyez curieux de le soulever. Autre chose existe en-dessous de la surface et le moyen sûr pour arriver en-dessous de la surface, c'est d'être curieux, c'est d’abord de constater votre état émotionnel .  « Pour le moment, je me contente d'une rugosité de 8 sur 10 », ce qui laisse peu de place à la vibration élevée et continuellement en mouvement de votre origine divine. Qu'en pense l'origine divine ? Que pense l'origine divine de cette situation ? Que pense l'origine divine, mon origine divine de cet échange ? Que pense l'origine divine de cette activité ? »

 

            Souvent, je vous vois dans des phénomènes d'anesthésie. C'est ton cas, F.; par un excès de mouvement, tu tentes d'étouffer ce qui pourrait jaillir de l'intérieur de toi, le meilleur, et c'est une question d'orgueil bien entendu, cet orgueil qui dit que si tu l'avais formulé, tu devrais déjà le vivre. 

Le contrôle est, bien entendu, un problème pour beaucoup d'entre vous, vous ne voulez pas avoir l'air d'échouer. Mais qu'y a-t-il de si terrible ? Le fait de savoir que vous échouez vous permettrait par la même occasion de savoir que vous auriez pu réussir, ce qui va ouvrir l'espace du désir en vous. Le fait que vous ouvrez un espace de désir en vous, permet d'ouvrir un espace de désir pour d'autres personnes tout autour de vous. C'est en vous entendant parler avec enthousiasme de cette lumière divine, de cette intensité, fragile certes, mais si lumineuse, si pleine que vous inspireriez d'autres personnes à ouvrir un espace de désir en elles en vous entendant parler de cet espace auquel vous voulez accéder. 

            La volonté de vouloir y accéder sera votre alliée, même si vous ne réussissez pas tout de suite. D'ailleurs tant que vous ne formulez pas que vous voulez y accéder, il n'y a aucune intervention extérieure à vous qui pourra vous rapprocher de la possibilité d'un jour y accéder, car ces deux options, la rugosité et la douceur de l’origine divine, se situent à des plans d'existence tout à fait différents. L'autre plan doit toujours être recherché, un espace caché qui donne accès à une autre réalité. Il y a un endroit très étroit par lequel vous pouvez passer, mais vous devez garder votre conscience ouverte à cette possibilité. 

Sans votre intervention, elle ne pourra se manifester à vous, car nous, vos amis dans les sphères spirituelles, vos amis de lumière, n'avons pas à vous imposer quelque chose, et nous sommes donc obligés de nous contenter d’observer de loin ce que vous êtes en train de vivre. Si vous n'envoyez pas un signal en disant que vous voudriez vivre autre chose et différemment, en prenant d'abord la responsabilité de vivre dans ce tissu rugueux, nous ne pouvons pas intervenir, nous n'en avons pas l'autorisation. 

Mais dès que vous faites signe que vous voudriez, que vous aimeriez, que vous aspirez à, que vous savez que fondamentalement les choses sont autres, vous aurez très rapidement la preuve de l'existence de cet autre état. 

 

       Nous sommes au bout maintenant des messages que nous pouvons vous donner pour vous encourager, vous n'avez pas été privés d'encouragement, vous n'avez pas été abandonnés ni laissés pour compte. 

      

       Le fait d'avoir bénéficié pendant de si longues années de notre intervention régulière implique bien entendu une responsabilité, car cela n'est pas donné à tous les humains. Pas tous les humains n’ont le bénéfice d’être accompagnés par des êtres de lumière qui leur montrent la lumière, justement. Si vous choisissez d'en détourner le regard dès que vous quittez cette pièce, cela n'a pas beaucoup de sens et vous n'inspirerez pas d'autres personnes. Mon instrument verbal n'est pas la seule à devoir inspirer les autres, vous avez un rôle à jouer, vous pouvez sortir de votre léthargie et témoigner, témoigner de la chance que vous avez eue.

 

       Je voudrais adresser un petit message à L. De la même manière que je viens de vous inviter tous à rechercher la lumière divine derrière l'opacité et la rugosité de la dimension matérielle, tu pourrais également -- à cette étape de ton chemin, ce beau chemin que tu parcours avec sérieux et persévérance – en vivant des états émotionnels négatifs, quand tu es dans une résistance ou dans un renoncement, ne pas les vivre comme une punition qui t'est imposée pour quelque raison que ce soit. Vis-le plutôt comme un choix vibratoire que tu fais toi-même. Tant de potentiel est contenu dans ces moments-là, tu pourrais faire une pirouette quand tu te trouves dans cet état-là et chercher la lumière divine. Cela pourra grandement accélérer ton chemin et te permettre de vivre quasi à l'exclusivité la vibration élevée du divin que tu es.

           

       Eh oui, je dois répondre à cette question, il est vrai que c'est plus facile pour la nouvelle génération, car les jeunes sont nés dans cette vibration. Leur chemin sera beaucoup plus rapide, c'est un fait, mais en même temps, vous qui êtes nés plus tôt, vous avez à prendre à cœur le rôle de témoins pour ceux de votre génération. Tant de potentiel existe chez n'importe quel être humain, acceptez d'être les émissaires de ce potentiel, d'être les preuves vivantes de ce potentiel.

      

       En matière de potentiel d'évolution, de changement de vie, vous n'avez pas atteint les 30 %. Imaginez donc toute la croissance, toute l'intensité qui est encore là et qui attend, qui attend d'être découverte par vous. A chaque fois que vous aurez tourné votre regard vers cette intensité divine, le tissu épais deviendra plus transparent, il s'usera en quelque sorte. Ne vous attendez pas à des résultats immédiats, mais posez votre regard encore et encore sur ce nouveau potentiel.

        

       Par ce geste, je pose sur votre tête, sur vos épaules, sur la tête et les épaules de tous ceux qui vous sont chers, la plus haute des bénédictions du Seigneur, je vous salue.

 

 Message du Guide canalisé par Marianne Hubert

Autre-Eglise, le 8 mars 2020

 

 

Le Troisième Pôle