Marianne, travailler avec toi bouleverse ma vie. Je ne reconnais pas celui qui est venu t’écouter le 7 novembre 2003, sans trop savoir ce qu’il allait découvrir, attiré sans doute par la recherche de quelques effets spéciaux. J’étais sans réelle profondeur, juste quelqu’un de sympathique et qui n’avait qu’un seul but, le rester. Tu as été au-delà. Tu as eu confiance en moi, en qui j’étais, en mon potentiel d’être et cette confiance est demeurée inébranlable Tu sais qui je suis, plus que je ne le sais moi-même. Et tu ne cesses de croire en mes possibilités tout en me laissant totalement libre. Pour cette confiance forte, aimante, inébranlable, merci. Merci parce que cette confiance a été le levier puissant qui me permet de retrouver ma force et ma confiance en mes propres qualités. Acquérir progressivement l’estime de moi, à travers le travail avec toi est quelque chose d’énorme et de puissant.

 

A un moment où il était en perdition et où je ne savais pas trop où et comment me situer, empêtré que j’étais dans ma quête d’amour égoïste, tu as pris mon fils sous une aile d’amour que je ne lui proposais plus. Il est venu deux fois au Burkina, il a travaillé dans le groupe, il est venu cogner, marcher autour du volcan, me rappeler que j’étais son père. Tu as été le roc que je n’étais pas et par ton travail, tu as restauré et « guéri » notre relation. Il est devenu un homme solide, droit, mature et responsable. L’amour circule à nouveau entre nous. Si tu n’avais pas été là, patiente avec lui, sévère avec moi lorsque mon enfant obstiné est entré en conflit avec mon propre enfant, rien de tout cela ne serait arrivé. Alors, Merci.

 

 Jean Michel L, décembre 2016

 

 Bénédicte M.,  mars 2018

Je viens d’avoir ma  séance individuelle. J’ai encore eu un de ces fou-rires, Marianne. Tu sais, un de ces fou-rires après un énorme stress,  le genre de stress où tu te dis « Je suis au bout de ma vie »  et  finalement un arrêt sur image te fait réaliser «  Ah ! c’est ça, c’est juste ça. C’est si simple! » Et c’est là où j’adore travailler avec toi, Marianne, en plus des mille autres raisons qui font que je suis si fière de faire partie de la première vague d’accompagnants.

 

Lucette A., janvier 2018

Si vous avez besoin de lâcher des émotions et de travailler votre ancrage, ça peut être une bonne idée de participer à un stage transpersonnel du Troisième Pôle.

 

Personnellement, grâce au travail sérieux de respiration holotropique et de dynamique émotionnelle, ce stage m'a permis d'éprouver dans mon corps des prises de conscience jusque-là restées intellectuelles.

J'ai apprécié le travail, bien encadré par Marianne Hubert et son équipe, on n'est pas dans le mystico-pété, ni le new age, ni que psy... 

                                                                                     Sarah D, mai 2016

 

Pour qui se sent prêt à se transformer, voilà un chemin authentique, bienveillant, respectueux et d'une très grande justesse. Marianne et son équipe apportent un cadre étayant, il n'y a pas de jugement, on se sent accueillis, aimés et respectés tels que l'on est, là où on en est, on peut alors sans peur oser exprimer nos émotions, notre souffrance, elle est accueillie et Marianne nous aide à comprendre nos mécanismes et comment en sortir. Beaucoup d'humour aussi, cela permet de rire de nos dramatisations! C'est un chemin vers la vérité, vers l'authenticité, un chemin pour grandir, devenir des êtres adultes conscients, renaître à ce que nous sommes réellement et profondément. Le groupe vient une fois par mois sur Paris.

 

J'ai une profonde gratitude pour ce groupe, cela fait 10 mois que je chemine avec eux et je vois les progrès dans mon cheminement intérieur et extérieur. Merci!!

                            Murielle B., janvier 2017

 

Pour ma part, j'y ai participé une fois à un groupe de partage sur Liège et c'était très constructif. L'ambiance y est chaleureuse, bienveillante et respectueuse. Le groupe permet d'apporter un autre regard sur une expérience vécue. Les accompagnants du troisième pôle encadrent le groupe et le guide pour permettre à chacun de sortir l'émotion qui bloque, qui n'a pas été dirigée lors d'un vécu difficile. Des petites méditations guidées sont aussi proposées pour permettre de se recentrer, de se connecter à son moi profond. Une belle expérience positive très enrichissante.

 

Pascal D., décembre 2015

Voici comment j'ai vécu le dernier week-end de formation qui une fois de plus était exceptionnel !! On est rentré dans des couches encore plus subtiles et plus profondes du travail. Et comme il y a toujours bien un endroit qui résiste, qui manque de conscience, tu regorges d'ingéniosité et de ressources, tu mets généreusement des tonnes d'outils à notre disposition,  tu n'hésites pas à dénoncer tes propres dysfonctionnements, à caricaturer les nôtres, pour mettre en lumière tout ce qui est prêt à être transformé.

 

Tu  n'abandonnes jamais. On finit par bien rire de nos dysfonctionnements, rire jaune parfois aussi. Et quand tu vois qu'on prend notre dysfonctionnement trop au sérieux, qu'on tombe dans la honte de constater notre petitesse, c'est tellement encourageant et réconfortant de t'entendre répéter "tu n'es pas ta négativité".  Tu vois au-delà de nos jeux de dupe, la lumière qu'on est déjà.

 

Ce week-end, j'ai été une fois de plus émerveillée de voir comment tu arrives à piéger l'ombre, comment tu fais les liens entre le vécu des uns et des autres. Tu jongles avec les énergies présentes et tout ce qui ne repose pas sur les valeurs universelles finit par tomber.

 

Depuis toutes ces années, tu nous guides inlassablement avec une foi inébranlable, une force inouïe. Grâce à toi je peux atteindre des endroits en moi que je ne pourrais jamais atteindre sans ton accompagnement. Tu m'as aidée à déplacer les obstacles qui mènent à ce seuil où tout devient possible, cet endroit précis où je me trouve aujourd'hui.

 

J'ai l'impression ce week-end d'avoir reçu les dernières pièces pour compléter le puzzle de mon intentionnalité négative, d'avoir une vue d'ensemble du tableau, des clefs dont je vais me servir pour construire ma nouvelle réalité mais aussi pour aider ceux que j'accompagne. Ton accompagnement est une bénédiction.                            

                                                                                                                                                             Pascale P., oct.obre2017